Depuis son lancement l’éditeur de WordPress n’a pas subi beaucoup de transformations, il est à peu près resté le même depuis ses débuts.

Cependant, l’éditeur de texte de WordPress tel que vous le connaissez est en train de vivre ses derniers jours. En effet, Matt Mullenweg le co-auteur de WordPress a annoncé l’arrivée d’un nouvel éditeur pour WordPress : « Gutenberg », du nom de Johannes Gutenberg, concepteur d’une presse à caractères mobiles, il y a plus de cinq cents ans.

Cet éditeur est le résultat du travail titanesque des « core développeurs » et des bénévoles qui s’y sont employés à moderniser le contenu de WordPress afin de le rendre simple, riche et attirant. Aujourd’hui, nous allons plonger dans cet éditeur et parler de ses avantages et de ses inconvénients.

Qu’est-ce que Gutenberg?

L’éditeur Gutenberg qui va se substituer à TinyMCE est en phase de gestation depuis plus de 6 mois et serait sur le point d’être lancé, mais ses concepteurs ne conseillent pas son utilisation sur des sites en ligne actuellement. Cependant, si vous vous intéressez à l’avenir de WordPress, vous devriez impérativement l’essayer sur un site « test », car ses concepteurs se sont fixé la mission de révolutionner la manière dont les usagers conçoivent la création et la modification du contenu dans WordPress. Et preuve à l’appui, Gutenberg pourrait marcher dans un contexte mobile.

Pour être équitable à l’égard des concepteurs et de l’équipe qui s’échinent depuis pas mal de temps sur ce projet, il est essentiel de souligner qu’il est actuellement en version bêta et qu’il pourrait être sujet à des bugs et des erreurs ; c’est pourquoi le groupe qui travaille dessus sollicite l’aide des internautes pour le tester et à faire des commentaires dans le forum dédié à WordPress ou à créer une « post » sur GitHub.

Qu’est-ce que va changer Gutenberg?

Bien qu’il soit difficile d’être catégorique à l’heure qu’il est, la nouvelle « roadmap » semble indiquer que Gutenberg sera intégré à la place du logiciel de traitement de texte classique dans WordPress 5.0. Mais, on ignore encore s’il s’activera par défaut (ce qui sera fort probable) et s’il sera nécessaire/possible de le désactiver pour réintégrer le logiciel classique.

5 choses à savoir sur Gutenberg

1- Une visibilité maximale
Le nouvel éditeur Gutenberg poursuit deux grands objectifs :

  • créer une richesse graphique des contenus en ayant recours à des blocs  de mise en page.
  • une expérience utilisateur performante (UX) pour le rédacteur, plus subtile et plus agréable.

Gutenberg constitue, donc un grand pas en avant pour WordPress. Il permet, non pas seulement de rédiger des articles, mais essentiellement de générer des mises en page de contenu plus aisément. C’est l’un des innombrables changements qui se produisent dans WordPress pour une expérience utilisateur plus confortable.

Ce sont, en fait les blocs qui vous permettront de vous focaliser sur l’aspect de votre contenu sans que votre attention soit monopolisée par les autres options de configuration. Somme toute, cela aidera tous les usagers à exposer leur contenu de façon accueillante, directe et pittoresque.

Gutenberg vous permet donc de produire une mise en page riche qui vous enchantera, à condition que vous connaissiez le HTML et le CSS et que vous sachiez construire votre propre thème personnalisé. L’éditeur deviendra, par conséquent un outil de créativité qui vous permettra d’innover et d’exceller en créant de belles mises en page uniques, à votre goût, offrant une visibilité maximale.

2- Un espace de travail plus agréable même sur les petits écrans

L’aspect visuel que l’éditeur Gutenberg propose, diffère de celui auquel vous êtes familiarisé, proposant un design fluide, épuré très similaire à celui de Medium.

Si vous comparez entre l’éditeur Gutenberg et l’éditeur visuel actuel en les mettant côte à côte, vous constaterez que Gutenberg offre un espace d’écriture plus grand, plus aéré, notamment sur les petits écrans. Pour ceux qui travaillent sur des ordinateurs portables, Gutenberg essaie de proposer un visuel moins distrayant en axant le travail sur « l’écriture». D’autant plus que dans l’éditeur Gutenberg de WordPress, vous pouvez choisir la rubrique «Paramètres d’article » pour enlever la barre latérale droite, ce qui permet d’agrandir davantage l’espace de votre écran.

Le nouvel éditeur fonctionnera également très bien sur mobile, ainsi si vous éprouvez le besoin de faire un montage rapide sur votre téléphone mobile alors que vous êtes en déplacement, ce sera possible, sans le moindre souci.

3- Plus pratique

Pour passer du mode éditeur visuel à l’éditeur de texte, il y aura maintenant un menu déroulant en haut à gauche. Vous découvrirez aussi qu’il y a actuellement des explications HTML en amont et à la fin de chaque bloc.

Quand vous surlignez un bloc, des options ont été créées pour le déplacer aisément vers le haut ou vers le bas en utilisant des flèches, pour le supprimer ou pour aller dans les paramètres du bloc. Ceci est très similaire aux contrôles disponibles sur Medium.

L’éditeur mettra en route une expérience inédite de construction de pages ou d’articles qui rendra simple et fluide l’écriture de contenus enrichis. Cela se réalisera par le biais des « blocs » afin de rendre uni ce qui, de nos jours, se réalise avec des « shortcodes », du HTML personnalisé, entre autres.

4- Fini TinyMCE et shortcodes

Gutenberg s’est fixé, donc la mission de rénover la rédaction de contenu. TinyMCE, le logiciel libre vieillissant préexistant « open-source software » et qui avait habillé WordPress pendant plus de 15 ans, se trouve un peu dépassé par le temps, n’arrivant plus à tenir, en tant qu’éditeur visuel, ses engagement qui se résument dans cette formule « Ce que vous voyez est ce que vous obtenez ». Son changement s’avère assurément, plus que nécessaire.

Ainsi, la grosse innovation de ce logiciel Gutenberg réside dans son pouvoir de développer devant vous en temps réel ce que vous rédigez (pour de bon cette fois) ainsi que l’opportunité de concevoir des mises en page plus enrichies, plus performantes grâce aux blocs.

Cette approche par blocs vous aidera à voir les multiples genres de contenus : des textes, des images,… et autres.

A toute nouvelle ligne, vous pourrez aisément insérer un petit texte ou le métamorphoser en autre chose avec le bouton « + » en début de ligne.

En définitive, l’objectif tant poursuivi consistera à supprimer le recours aux « shortcodes » qui ne sont guère à la portée d’un utilisateur standard.

5-Gutenberg serait inclus dans WordPress 5.0

Une fois que WordPress 5.0 verra le jour, Gutenberg sera le logiciel par défaut, mais vous pourrez toujours revenir à l’éditeur classique au cas où vous auriez des problèmes de compatibilité (ce qui sera très certainement le cas lors de son lancement).

Inconvénients de l’éditeur Gutenberg de WordPress

Nous citerons quelques inconvénients de Gutenberg. Mais ayez toujours à l’esprit qu’il est encore en phase de test, et que d’ici son lancement définitif beaucoup de ces défaillances seront certainement revues ou ajoutées.

  • Le support de Markdown qui offre une syntaxe facile y manque actuellement.
  • Quoique plus facile à utiliser pour les néophytes, il se peut qu’il soit inaccessible pour certains.
  • Avec beacoup de thèmes et d’extensions, la rétrocompatibilité posera un problème de taille à l’avenir. En fait, des milliers de développeurs seront contraints de fournir énormément de travail. C’est le cas de ceux qui possèdent des intégrations avec TinyMCE. Et cela nonobstant le fait qu’il existe des outils qui faciliteraient la compatibilité rétroactive de TinyMCE.

En conclusion :

Gutenberg apportera incontestablement des changements révolutionnaires, en ouvrant de nouveaux horizons pour les développeurs de « plugins » et de thèmes, ce qui les aidera à réaliser une expérience visuelle plus engageante, plus agréable et plus originale tout en facilitant la rédaction de textes.